Actualités de COVO95

La couleur de nos yeux a-t-elle un impact sur notre vue ?

La couleur de nos yeux est liée à l’état de pigmentation de l’iris (marron, bleu, vert..). Mais voit-on différemment en fonction de la couleur de nos yeux?

Le rôle de l’iris

L’iris a pour fonction de laisser entrer plus ou moins de lumière dans notre œil : il s’agit d’un diaphragme dont l’orifice central peut se rétrécir ou s’élargir selon la luminosité ambiante.

Notre œil fonctionne comme un appareil de photo (en fait c’est l’inverse). Il faut une cavité noire avec une entrée de lumière très étudiée pour ne pas entraîner de sur-exposition (éblouissement) ou de sous-exposition (être dans le noir).

L’intérieur de l’œil est tapissé d’un épithélium pigmenté (cellule contenant de la mélanine) dans sa partie arrière.

En avant c’est l’iris qui est tapissée d’un épithélium pigmenté. Normalement cet épithélium doit être étanche à la lumière, celle-ci ne pénétrant que par l’orifice central : la pupille.

Composition de l'œil et de l'iris

Une sensibilité à la lumière plus forte pour les yeux clairs

Plus l’iris est sombre (marron) plus il est opaque. Les iris peu chargés en pigment (bleu ou vert) sont moins opaques et l’œil est un peu plus sensible à la lumière. Tout cela restant physiologique. Cependant cette sensibilité à la lumière ne nuit pas aux performances d’acuité de l’œil.

D’une manière générale que les yeux soient foncés ou clairs il est préférable de se protéger du soleil par des verres teintés.

La couleur des yeux a -t-elle un impact sur notre vue ?
Le cas de l’albinisme

Dans le cas de l’albinisme, le patient dispose d’un déficit en cellules pigmentées et l’iris ne remplit plus complètement son rôle de diaphragme opaque. Trop de lumière entre dans l’œil et le développement de celui-ci (entre la naissance et l’âge de 6 ans) est de mauvaise qualité (amblyopie avec possible nystagmus).

Des cas de modifications de couleurs

D’autres modifications de couleur temporaires peuvent toucher vos yeux : la sclère (tâche ardoisée dans la maladie de Ota), la cornée (cercle blanc périphérique : gérotoxon) ou la conjonctive (tâche jaunâtre de graisse : pinguécula), etc.


En cas de doute il est préférable de consulter un ophtalmologue pour éliminer une maladie oculaire ou générale.

Consulter un opthalmologue

2018-05-15T14:27:28+00:00 18 avril 2018|Les yeux dans les yeux|
ultricies sed Curabitur sit Praesent non nec libero. diam