Actualités de COVO95

Vaisseau éclaté dans l’œil : faut-il s’inquiéter ?

Un vaisseau éclaté dans l’œil est une cause fréquente de consultation en urgence car l’anomalie est bien visible et inquiète le patient et l’entourage. Zoom sur l’hémorragie sous-conjonctivale et ses effets.

Qu’est-ce qu’une hémorragie sous-conjonctivale ?

Une hémorragie sous-conjonctivale est l’équivalent d’un bleu cutané au niveau de l’œil. Le plus souvent, cette hémorragie est spontanée, unilatérale ou post-traumatique (associée parfois à un hématome palpébral).

  • Soit c’est l’entourage du patient qui lui fait remarquer car hormis la rougeur habituellement il n’y a pas d’autres symptômes.
  • Soit c’est le patient qui s’en aperçoit le matin au réveil car le saignement vasculaire intervient fréquemment la nuit.

Explications de l’hémorragie sous conjonctivale

Entre la conjonctive et la sclère il existe un espace lâche dans lequel le sang peut se répandre.

Vaisseau éclaté dans l'œil - Hémorragie

Lorsque votre œil est rouge à cause d’une hémorragie sous-conjonctivale, une tâche rouge franche uniforme en nappe recouvre plus ou moins l’œil et est visible dans l’aire de la fente palpébrale. La partie non touchée de l’œil, elle, reste parfaitement blanche.

Cette tâche a tendance à augmenter de surface par diffusion du sang sous la conjonctive dans les premiers jours (dans les parties déclives du fait de la pesanteur) puis sa couleur va changer pour devenir moins dense et virer vers le jaune-vert au fur et à mesure que le sang se résorbe (comme un bleu au niveau de la peau). Cette tâche va ensuite disparaître totalement en deux à trois semaines.

Cette tâche ne s’accompagne d’aucune douleur, ni de photophobie, la pupille reste réactive et l’acuité visuelle reste normale.

Les causes de l’œil rouge et de l’hémorragie sous-conjonctivale.

Cet œil rouge survient fréquemment chez le sujet âgé par fragilité capillaire de la conjonctive. Ce saignement est la plupart du temps idiopathique (sans cause avérée) mais peut être favorisé par :

  • la prise de certains médicaments (anti-coagulants, fluidifiants sanguins)
  • une poussée de tension artérielle
  • certaines pathologies : trouble de la coagulation sanguine, diabète…
  • lors d’un effort (toux, vomissements, constipation, accouchement)
  • après intervention chirurgicale.

Il n’y a aucun facteur de gravité à cet événement malgré son expression inquiétante (présence de sang dans l’œil) et il ne nécessite pas de traitement.

Contactez notre centre ophtalmologique COVO 95 dans le Val d’Oise
pour plus d’informations.

2018-04-27T15:24:21+00:00 29 novembre 2017|Les yeux dans les yeux|
ante. quis Aenean Donec non Curabitur odio accumsan Lorem risus ipsum ut