Actualités de COVO95

Le laser femto-seconde pour soigner la cataracte

La cataracte atteint plus d’une personne sur cinq de plus de 65 ans. Ce trouble de la vision survient lorsque le cristallin perd sa transparence. La chirurgie est le seul traitement possible pour soigner cette pathologie. Découvrez les avantages de l’utilisation du laser femto-seconde pour soigner la cataracte.

L’opération manuelle de la cataracte

RDV chirurgie laser des yeux à Osny - Centre COVO 95

Lors de l’opération traditionnelle de la cataracte, quatre grandes étapes doivent être réalisées :

  • Faire deux incisions au niveau de la cornée pour entrer les instruments opératoires dans l’œil
  • Découper de façon circulaire et bien centrée l’enveloppe de la cataracte (capsule cristallinienne)
  • Fragmenter cette cataracte en morceaux pour les extraire
  • Mettre l’implant dans l’enveloppe.

Dans la technique manuelle, les incisions cornéennes sont faites au bistouri, la découpe de la capsule est faite à la pince, la fragmentation et l’extraction sont faites par ultra-sons.

L’opération au laser de la cataracte

L’intervention de la cataracte par robot laser femto-seconde entre dans le cadre des interventions dites PREMIUM. C’est-à-dire que cette intervention apporte un plus par rapport à l’intervention classique manuelle de la cataracte.

Dans la technique par ROBOT LASER FEMTO-SECONDE les incisions cornéennes, la découpe circulaire de la capsule et son centrage, la fragmentation de la cataracte sont réalisées par le faisceau laser orienté par ordinateur. Elles sont plus précises en entraînant moins d’effets collatéraux.

Les découpes cornéennes sont significativement plus reproductibles.

La découpe de la capsule est plus circulaire, plus précise et régulière en diamètre en centrage et plus résistante. Le recouvrement de l’implant par la capsule est plus régulier et limite le risque de décentrement de l’implant.

La fragmentation de la cataracte par le laser permet de diminuer la quantité d’énergie et le temps d’utilisation des ultra-sons qui ont un effet délétère que la cornée.

Par ailleurs l’inflammation post-opératoire est moindre avec la technique laser.

En savoir plus sur l’opération de la cataracte.

2018-04-27T15:24:23+00:00 11 mai 2017|Métier ophtalmologiste|
dapibus odio ultricies in efficitur. commodo suscipit vel, Sed mi, id fringilla